Mot-clé - dedibox

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 7 octobre 2011

Ipv6 sur dedibox ... comment dire ?

Ça y est. Enfin. Je parlais de l'ipv6 sur les dedibox en juin 2010. Ça devait arriver pour début 2011. Puis plus rien. Les question sur les forums restaient lettres mortes. Et puis récemment, online.net a envoyé un mail à ses clients. La fonctionnalité tant attendue arrivait. Youpi tralala, c'est le moment de sortir les cotillons.

Sauf que la déception nous attendait au détour d'un routeur. Tout comme sur les anciennes dedibox, la politique d'Online reste de ne fournir qu'une seule ipv6 par serveur. À ce propos, un troll une agréable discussion est en cours sur le forum d'online. En gros, on perd tout l'intérêt d'ipv6, d'avoir à sa disposition une grande quantité d'adresses ip. Si je peux comprendre qu'ils ne fournissent qu'un /64 (hors virtualisation, le fait de ne pas avoir de sous-réseau et d'autoconf sur un serveur n'est pas dérangeant), se limiter à une seule adresse est d'une bêtise sans nom.

Il serait ainsi possible de lancer plusieurs services sur le même port mais des adresses différentes, de segmenter les processus par groupe d'ip dans iptables, d'utiliser des certificats ssl pour le web sans utiliser SNI (qui je le rappelle n'est pas utilisable sous Windows XP, du moins avec Internet Explorer). Un non sens total.

Autre fait intéressant, l'adresse fournie semble liée à l'IPv4. En gros, si on prend une autre IPv4, on peut utiliser une autre IPv6 (et encore, si elle est dans un autre sous-réseau ipv4). Un moyen détourné de faire consommer les clients.

Faisons un calcul, chaque client dedibox est dans un sous-réseau (/24 en ipv4, /64 en ipv6). Si on s'en tient à la politique d'online, pour 2^64 adresses ipv6 disponibles dans ce bloc, il n'en sera utilisées que ... 254 (même moins puisqu'il y a les équipements chez dedibox). Je ne sais pas pour vous, mais je trouve que c'est un beau gâchis. D'autant plus que ce n'est pas un souci technique puisqu'en ajoutant d'autres adresses, ça fonctionne.

Dans ces conditions, on comprend clairement qu'ipv6 n'arrive pas à décoller. C'est encore plus stupide quand on sait que la moitié du trafic ipv6 mondial serait généré par les connexions free, société du groupe iliad ... tout comme online.

mercredi 23 juin 2010

Offre Dedibox V3

Il y a un petit peu moins d'un mois, dedibox, récemment migré vers online.net, lançait une nouvelle offre de serveurs dédiés à bas prix. Disposant déjà d'une v2, j'ai commandé une de ces nouvelles machines, en prévision de remplacer l'ancienne. Petit retour sur cette migration.

Lire la suite...