Btrfs c'est fini

J'expliquais récemment mes soucis de performances avec btrfs. Peu de temps après ce billet, le système de fichiers est carrément parti en carafe. J'avais un vilain kernel panic au démarrage. En lisant des archives de mailing-list consacrées à btrfs, des astuces étaient fournies pour tenter de récupérer le fs, en vain. Bref, ça m'a vacciné de btrfs pour le moment, on verra plus tard ce que ça donne.

J'ai donc réinstallé ma Debian Sid en ext4. D'ailleurs, en passant, debootstrap est packagé dans Fedora. J'ai mis en place une debian via le média live de Fedora. Amusant à faire.

Côté init, j'utilise aussi depuis pas mal de temps systemd. On est passé récemment à la version v36 sous unstable. Pour ceux qui aurait un doute sur le bon fonctionnement de cet outils, voici un verdict sans appel :

systemd[1]: Startup finished in 1s 618ms 170us (kernel) + 2s 462ms 978us (userspace) = 4s 81ms 148us

Et oui, il me faut un peu plus de 4 secondes pour arriver sur la bannière de login de gdm3. Pas mal non ? Surtout que le PC n'est pas de toute première jeunesse (un dual-core avec 2Go de ram). Bon, je triche un peu grâce à l'utilisation d'un ssd, je pense que ça y joue pour beaucoup. J'utilise aussi un kernel vanilla compilé pour ma configuration. De ce fait, je n'ai pas besoin d'initrd, ce qui me fait gagner 2 secondes sur la séquence de démarrage (33% de gagné, c'est tout de même pas mal).

Bref, pour le moment, je recommande chaudement l'utilisation de systemd et le bannissement de btrfs. Pour le moment ...

Commentaires

1. Le samedi 25 février 2012, 15:25 par Nono

Doh !

J'en parlais justement (linux-fr a vrai dire) sur mon blog et je pensais ca plutôt solide, surtout étant sous la jouge de l'evil Oracle (après ce qu'il a fait à OpenSolaris, je lui en voudrait sans doute à vie).

Bref, merci du retour sur un FS que je n'aurais sans doute pas pu tester avant un petit moment !