Gestion simplifiée des règles iptables

Je sais pas si vous avez déjà touché à iptables, mais pour ma part, je trouve ça un peu un bordel sans nom. Y'a déjà un petit paquet de temps, j'avais commencé à mettre en place une méthode pour pouvoir gérer les règles iptables par interface réseau, et non pas tout d'un bloc. Ça marchouillait jusqu'à présent mais ma journée de repos ainsi que l'absence de ternet m'a permis de la terminer.

La procédure marche sous Debian, mais il doit être possible de l'adapter pour d'autres distributions. Deux scripts sont lancés automatiquement avant le montage (pre-up.d) ainsi qu'après le démontage (post-down.d) d'une interface réseau. Ils recherchent les fichiers de configuration présents dans le répertoire /etc/network/iptables.d/<iface>. Il faut donc créer autant de sous-répertoires qu'il existe d'interfaces réseau à configurer. L'archive est fournie avec les quatres fichiers d'exemple, correspondant aux quatres fichiers de configuration.

Derrière, il s'agit juste d'appeler les programmes iptables-restore et iptables-save. Ça m'a pris beaucoup de temps en gros, mais personnellement ça me simplifie la vie. Je trouve ça nettement plus structuré. On ne recherche plus pendant des heures (bon, j'exagère juste un peu) une règle présente sur une interface. L'utilisation de chaînes permet aussi de rendre la consultation via iptables -L plus claire. Bien sûr, tout ceci est relatif mais si je pense ça, peut-être ne suis-je pas tout seul...

C'est dingue quand même ce que l'absence d'Internet peut me rendre productif...