Discuter librement

Je ne parle évidemment pas d'une dictature mais, en bon geek que je suis, d'une messagerie instantanée libre.

Ca fait maintenant pas mal de temps que j'utilise jabber. Malheureusement, la liste de personnes me demandant de les autoriser ne s'agrandit pas bien vite. J'essaye un maximum de convertir les incrédules, mais rien n'y fait. Si ça ne brille pas dans tous les sens, si on ne provoque pas des crises aux épileptiques, ça n'intéresse pas les convertis-sans-le-savoir à MSN (parce que, abus de position dominante oblige, il est installé par défaut sous Windows).

Afin de rester connecté au reste du monde, j'utilise donc les passerelles du serveur jabber de l'Apinc mais cette solution me plait de moins en moins. En effet, je reste dans la liste des utilisateur de cette messagerie propriétaire, en rade la moitié de l'année, et ce n'est pas une chose que je souhaite. J'aimerais vraiment avoir le courage comme certaines de dire merde à tout ça mais je n'ai pas encore pris le temps d'écrire un mail explicatif à tous mes contacts. Ça viendra peut-être prochainement. Alors en attendant, je blogue sur Jabber histoire d'essayer de le faire découvrir. Ça en motivera peut-être certains d'entre vous.

Et puis, rien ne vous empêche d'aller lire le premier et le second billet de Ploum sur le sujet, même par curiosité.